Science-Metrix vient de compléter une étude de quatre ans sur la production et la mise à jour régulière de données bibliométriques pour la Commission européenne

Publié le 14 août 2015

Science-Metrix est fière d’avoir complété avec succès la plus grande étude bibliométrique d’Europe pour le compte de la Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation de la Commission européenne. Ce contrat d’envergure et d’importance stratégique a permis à Science-Metrix d’acquérir une réputation internationale et d’être reconnue comme une des principales firmes de bibliométrie à travers le monde.

Le projet, qui s’est déroulé sur une période de quatre ans et demi, a mené à la production de deux articles de conférences à comité de lecture ainsi qu’à la publication de six rapports et une brochure de diffusion. L’étude consistait à produire des données statistiques comparatives, à partir de la base de données Scopus, sur les plans national, régional et organisationnel pour les 41 pays membres de l’Espace européen de la recherche (EER).

L’étude fournit un aperçu des forces et des faiblesses de l’Europe en termes de production de connaissance par domaine scientifique et géographiquement pour la période couvrant les années 2000 à 2012. Pendant plus de quatre années consécutives, Science-Metrix a recueilli, calculé et mis à jour les données bibliométriques permettant d’analyser la performance des pays ou groupes de pays, des régions ainsi que des institutions (p.ex. les universités, les centres de recherches publics et les entreprises). Plusieurs indicateurs, basés des méthodes bibliométriques reconnues internationalement, ont été développés. Plus spécifiquement, des données sur les publications, les citations, les impacts la spécialisation et les patrons de collaboration ont été présentées.

Une série de rapports analytiques autonomes ont fourni un examen plus approfondi des tendances qui ont trait à la spécialisation en science et technologie ainsi que la performance et réseautage au plan des régions, des pays et des institutions. Un des rapports présente également une analyse transversale de la production scientifique par rapport à d’autres indicateurs des sciences, de la technologie et de l’innovation (STI). Dans ce rapport, Science-Metrix a analysé les relations existantes entre les intrants et les extrants de la R et D dans une perspective économique. Cette étude spécifique bonifie a base de connaissances croissante sur les facteurs d’qui influencent la production scientifique (c.-à-d. l’efficacité avec laquelle les intrants de la recherche sont convertis en extrants de la recherche) aux plans national et régional. L’étude a appliqué les résultats d’une analyse effectuée avec les jeux de données les plus complets sur les indicateurs de la STI disponibles à ce jour pour les pays de l’EER et les régions NUTS 2 (Nomenclature des  unités territoriales statistiques).

Les données de l'étude globale seront utilisées par les différents services de la Commission en combinaison avec les rapports sur les patrons de spécialisation des pays européens, et vont permettre d’effectuer des comparaisons informatives sur les investissements en R et D et les changements de secteurs. Les indicateurs et les analyses de cette étude seront également utilisés dans diverses publications de la Commission européenne, tel le rapport périodique sur la science, la technologie et la compétitivité, ainsi que d’autres documents.

Lire la brochure de diffusion.

Image: iStock Photo